AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Sexy & I Know it

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 244
▌SAY CHEESE :
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/12/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Ven 23 Déc - 22:25


Noël approchait petit à petit, tout comme la fin du semestre à Yale et donc les partiels. Ce n'est pas comme si Eliott s'en foutait, mais ces trois événements lui passaient littéralement au dessus de la tête. Les dealeurs de drogue lui donnaient de moins en moins de délai pour qu'il rembourse ses dettes même si l'argent n'était pourtant pas une denrée qui manquait chez les Straum et c'est cela qui l'inquiêtait le plus possible. Comme dans tous les bons films à l'eau de rose débiles, il y avait une puta*n de famille riche, un garçon plus ou moins beau, plus ou moins riche, ayant des faiblesses inconnus à ses proches, amis, connaissances. Manquait plus que la belle gosse qui aiderai le héros à surmonter ses faiblesses. Eh bah, elle ne se pressait pas pour l'instant Mais pas grave. Eliott compensait pas les dizaines de filles qui venaient dans son lit en une année. Les relations longues et sérieuses très peu pour lui surtout quand ils voient les couples se séparer et la douleur que cela cause. Lui ce qu'il préfère c'est s'éclater avec ses potes, imaginer des conneries de plus en plus tordues et puis séduire, se droguer et faire des soirées.

Assis dans la rue depuis plus de dix maintenant, Eliott se leva et se dirigea vers le pâté de maison de Manhattan qu'il fréquentait le moins pour plusieurs raisons. Tout d'abord, c'était celui dans lequel habitait la plupart des membres de l'élite dont Serena et Rachel, deux jeunes femmes qui préférait ne pas croiser, ni même voir en peinture. Gossip Girl, donc, très peu pour lui si c'est pour voir leurs frasques étalées au grand jour. Les pauvres hommes qui partageaient leurs lits respectifs... Il lui arrivait parfois d'avoir de la pitié pour Nate Archibald d'être en couple avec la grande blonde. Les maisons qui étaient maintenant devant le jeune homme se ressemblaient toutes dans leur grandeur, dans l'étalage de leurs richesses. Eliott n'avait jamais voulu montrer que sa famille était également pas à plaindre, loin de là. Ce n'était pas de la pitié loin de là, c'était juste une façon de ne pas attirer les requins près de lui.

Le vent soufflait un peu en ce début de soirée de décembre et les cheveux d'Eliott voletaient un peu en dessous de sa capuche. L'étudiant s'arrêta devant une villa quelconque et alla sonner à la porte. Celle des Williams et puis tous les autres familles sans importances. Si c'était Sunshine qui lui ouvrait c'était bien. Si c'était Thybalt, April, Nicholas ou encore Haley, c'était mieux ! Mais si Lullaby apparaît amlors là, ce serait le jackpot tout simplement.

_________________
❝ELIOTT STRAUM❞
Well, you’re a hot mess and I’m falling for you And I’m like hot damn let me make you my boo cause you can shake it shake it shake it Yeah you know what to do You’re a hot mess I’m loving it, hell yes

I’ve been hypnotized The city’s your playground, I watch you take a bite At 5am roaming in the streets Drunk all night



DC du coureur de jupons de le l'Elite
DC de la névrosée enceinte suicidaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 772
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 23/02/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Sam 24 Déc - 0:16

Mon faux petit ami, ma famille va te détester mais moi je t'adore (:
Eliott&Sunshine

Je suis démoniaque. Non, mais je ne baisserai jamais la garde et le but de rendre Lullaby folle est toujours là. Folle, si elle savait qui allait venir à la maison, elle serait entrain de calfeutrer la porte et ma fenêtre. Lully m'a engueulé la dernière fois, elle a vraiment fait ça. Bien, la vengeance est là mais dommage qu'elle n'est pas là.. Pour l'instant, j'ai hâte de voir sa tête quand elle découvrira qu'un Good Guys Gone Bad est ici, c'est comme ça qu'on les appelle chez les Kings & Queens, c'est une team relativement puissante et grande. Lully fait partie des kings & Queens, certes, elle a de la chance d'être la meilleure amie Serena, je ne la trouve pas trop méchante, Serena mais je ne la connaissais pas avant. Je viens juste d'arriver, je regardais par la fenêtre, j'attendais patiemment, je jouais un peu de la guitare, il fallait que je finisse mes composition, n'empêches, j'avais hâte de partir à Paris avec ma Haley d'amour, enfin ça allait peut-être être compromis à cause de mon -faux- petit ami, mais la phrase toute faite : l'amour a des raisons que la raison ignore, j'ai pas choisi de l'aimer, enfin si un peu, c'est pour échauffer les neurones de Gossip Girl et de Lully. Pour Paris, je me sentais coupable vis-a-vis de Haley mais je pense que je jouerais le jeu et je lui avouerais que ce n'était qu'un jeu. Je ne sais pas encore. De toute façon, Lully n'a pas le droit de m’interdire, tout ça parce que je sors avec Eliott.

Noël était déjà bientôt là, le premier Noël sans ma mère, ça allait vraiment me faire bizarre mais comme dirait le géniteur qui s'est tant bien occupé de moi pendant ces seize dernières années : ne sois pas triste tu as récupéré une famille. Une famille, ouais mais quelle famille ? Une famille de fou où il ne se passe pas une journée sans qu'il y ait un truc de fou. Une journée où il y a des disputes, qu'on s'engueule pour se dire je t'aime. Où il y a des squatteurs de canapés, ou les mecs se trimbalent limite à poil. Bienvenue dans la famille Williams, je suis Sunshine, encore une pas atteinte de la maladie appelé la lullylofolie. Haley et moi n'avons pas encore craqué, il faut qu'on tienne bon cocotte. Enfin bon j'avais déjà fait mes courses de Noël, j'avais acheté un petit truc pour tout le monde. Même pour Lully, c'est juste pour le titre d’hébergement et de la bouffe gratuite. On est pas des rapiats à la maison. En tous cas Eliott allait bientôt arrivé, quand Lully arrivera, on va bien rigolé.

J'entendis sonner. Je descendis doucement les escaliers et j'attéris directement sur le perron, j'étais toute prête en même temps, c'est moi qui le reçoit. J'ouvris doucement la porte, un sourire amusé sur mes lèvres, je lui fis la bise pour le moment.

« Coucou ! Entre, je t'en prie ! »

C'est un peu un luxe chez moi et y'avait tout plein de cadre de la famille. On est des personnes simples, pourtant quand tu vois notre bordel, c'est luxueux mais c'est l'anarchie. On est beaucoup trop dans cette maison, mais avec les mecs on déconne bien. Je l'emmenais par la main, amicalement dans le salon. Je le regarde dans les yeux, mon regard était joueur.

« Comment vas-tu ? » Demandais-je ensuite tout en le regardant.

_________________
I can’t stand how much I need youYou know exactly what to do so that I can’t stay mad at you for too long, that’s wrong but no one in this world knows me the way you know me.
© chinook. gif tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Sexy & I Know it

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 244
▌SAY CHEESE :
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/12/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Sam 24 Déc - 2:51

HJ > Je fais un test à la première personne Razz J'espère que ça ne te dérangera pas trop


Finalement, j'aurai pu encore l'attendre longtemps, assis dans la rue, ma clope en bouche comme un clodo. Sunshine avait sûrement dû oublier qu'on avait rendez-vous pour fixer encore quelques détails de son plan qu'elle jugeait machiavélique. Finalement, je commence à avoir des doutes sur la confiance que je lui ai donné. J'aurai peut-être pas dû lui dire que j'avais l'intention de détruire ce qui restait de l'Elite, car oui, soyons bien d'accord sur ce point, ce n'est plus une élite qu'on a sous les yeux maintenant, mais une ruine d'élite ! Après tout, si ils ne peuvent même plus tenir leurs rôles de reines et de rois de Manhattan pourquoi ne pas donner ce rôle à des personnes plus jeunes comme moi, Claire, Jane, Max', Neptune, October... Enfin, nous quoi ! Certes, on a pas eu autant d'articles dans les journaux, veuillez nous excuser de ne pas coucher avec tout le monde, de ne pas faire des conneries complétement débiles (enfin, on se cache, nous...) mais on est autant populaires. Enfin, d'après ce que j'avais compris, elle voulait énerver une fois de plus, sa soeur, Lullaby en prétendant avoir une relation avec moi. Personnellement, dire que je sors avec elle, une si belle femme ne me dérange pas du tout, mentir non plus. Non, ce qui me dérange, c'était qu'on se serve de moi... Mais bon, cette fois-ci, je laisserai passer car je sens que je vais pouvoir bien rigoler !

Sunshine m'ouvrit la porte, pimpante, aussi gaie que possible. Tous les doutes que j'avais pu avoir sur elle s'évanouirent au moment où je la vis, comme si je n'avais rien pensé jusqu'à présent. Magie Sunshine ! Celle-ci me fit entrer dans la grande demeure Williams et je fus surpris de voir qu'elle n'était absolument pas comme je le pensais. Au contraire même. La famille avait plus d'importance que ce que les membres laissent paraître. Dont la belle brune qui était en face de moi. Finalement, peut-être qu'ils s'entendaient tous bien et que tout le bordel qu'il y avait était dû à un jeu quelconque ? Mes yeux divaguèrent encore un peu dans la salle dans laquelle je venais d'entrer avant de me rappeler que j'étais là pour une raison particulière.

"J'vais plutôt bien et toi ? Classe ta maison !"


Je souris tout doucement puis alla me mettre contre une chaise. Tout ce que j'allais faire avec Sunshine était juste quelque chose de fou. Personne ne m'avait jamais demandé de jouer son petit ami devant la famille. Une grande première ! J'enleva ma capuche de mes cheveux et ouvrit ma veste. La température ambiante n'était pas vraiment la même que celle qu'il y avait dehors et cela faisait du bien de se retrouver au chaud.

"Tu t'es préparée psychologiquement à devoir m'embrasser devant toute ta famille ?"

_________________
❝ELIOTT STRAUM❞
Well, you’re a hot mess and I’m falling for you And I’m like hot damn let me make you my boo cause you can shake it shake it shake it Yeah you know what to do You’re a hot mess I’m loving it, hell yes

I’ve been hypnotized The city’s your playground, I watch you take a bite At 5am roaming in the streets Drunk all night



DC du coureur de jupons de le l'Elite
DC de la névrosée enceinte suicidaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 772
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 23/02/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Mer 28 Déc - 1:38

T'inquiètes pas baby, on assure !
Eliott&Sunshine

Je suis une vraie tête brûlée, j'ai le crâne dure. Le fait que je rende la vie dure à Lully n'est pas pour lui nuire bien au contraire, c'est pour ses limites. On se crie tout le temps dessus, il n'y a pas un seul jour où ça ne crie pas dans cette maison de toute façon. A chaque fois, parce que la vaiselle est sale, a cause des mauvaises notes de chacun, des sorties des autres. Sans parler des squatteurs de canapé, qui se prend la tête avec un des résidents. Je lui ouvris avec plusieurs minutes possible, mais je m'étais fait belle et je jouais de la guitare, j'avais pas entendu, pour ma défense, ou peut-être que j'ai entendu et que j'ai mis un peu de temps à aller ouvrir, j'avoue. Mauvaise excuse. Enfin bref, j'étais contente qu'il soit là, il aurait pu se dégonflé à la dernière minute. C'est pas cool, quelque part, je me sers un peu de lui pour enrager ma sœur. Un Good Guys Gone Bad à la maison quand même, c'est pas rien, qui de plus est mon « petit ami ». Elle va me tuer, mais bon, c'est pas très grave, l'amour ne se contrôle pas, pas vrai. Déjà que c'était pas simple quand je sortais avec son meilleur ami, mais cette fois-ci, ce n'était vraiment pas pour la faire enrager. J'avais de réels sentiments pour lui.

« J'vais plutôt bien et toi ? Classe ta maison ! » je lui souris. J'allais pas faire la fille trop bourge, c'est pas mon truc en disant : Ouais je sais, je sais. « Ca va super bien ! Merci ! Bienvenue dans la demeure des Williams ! » répondis-je, alors. Il a de la chance, c'était a peu près bien rangé, parce d'habitude, t'as des fringues partout, les chaussures sont éparpillés un peu partout sur le sol. Tout traine, même les trucs les plus insolites, mais pas aujourd'hui, c'est vraiment un coup de chance. Eliott devrait venir plus souvent dis-donc, il y a juste quelque boxer qui traine, des chaussettes, mais ça va encore Razz

Une fois dans le salon, je me posais à côté de lui, sur une chaise aussi. J'étais vraiment folle de jouer à ce jeu-là, mais a vrai dire, j'adore jouer avec le feu. C'est dingue, mais bizarrement, cette idée me paraissait être une bonne idée. Mentir, ça me dérangeait légèrement et puis jouer la petite amie de ce beau jeune homme, ne me dérangeait pas le moins du monde, bien au contraire, j'aurais pu tomber sur pire. «  Tu t'es préparée psychologiquement à devoir m'embrasser devant toute ta famille ? » je le regarde alors, un sourire amusé sur mes lèvres. Je suis capable de tout, faut pas me sous-estimé. « J'ai pas eu besoin, je suis une bonne actrice et toi tu es prêt à affronter ma famille et en faisant légèrement l'amoureux et en m'embrassant  ? » j'avais envie de rire, ça allait tout simplement être drôle de voir leur tête. Moi qui ramène jamais un garçon a la maison d'habitude. Franchement j'avais hâte que tout se passe pour que je puisse rigoler un bon coup dans ma chambre par la suite, une fois qu'Eliott serait partie. « Merci, merci de jouer mon petit-ami, tu peux encore prendre tes jambes à ton cou si tu veux ! Une fois que tu vas voir ma famille, tu vas sans doute prendre peur.. » dis-je en riant légèrement. Ma famille est une famille de tarée à vrai dire, donc je comprendrais qu'il laisse tomber, surtout que j'ai sale caractère. Un très sale caractère.

_________________
I can’t stand how much I need youYou know exactly what to do so that I can’t stay mad at you for too long, that’s wrong but no one in this world knows me the way you know me.
© chinook. gif tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 3219
▌HUMEUR (: : Wazaa :D
▌SAY CHEESE : Bouh :P
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 02/08/2009


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Ven 30 Déc - 17:24


Abrutis. Le seul mot qui me venait à l'esprit c'était abrutis. Y'a un connard qui est rentrée dans ma voiture et qui quand il a entendus mon nom, il m'a sortit : De toute façon vous avez les moyens de vous en payer dix comme ça. Connard. C'est pas parce que j'ai de l'argent que j'dois forcément pouvoir me payer quarante cinq milles bagnoles dans le genre. Qu'est ce qu'il foutait là lui aussi, paria de la société avec sa tronche qui faisait reup ! hein ?! J'avais quarante cinq milles sachets de cadeau de noël et de bouffe, bien évidement si j'faisais pas les courses on serait tous entrain de crever, en main et ce connard venait de rentrer dans ma voiture. Ma pauvre petite voiture, toute cabossée. J'avais envie de pleurer sincèrement. Et d'éclater sa salle tronche sur le trottoir. comme le film American machin chose, que j'ai regardée avec Nicho' hier soir. Accroché a mon téléphone avec le garagiste a mon père. Je patientai une demi heure avant qu'il ramène son cul. Bon dieu ça faisait peur les garagistes un peu obèse sur les bords avec une salopette en jean. Une petite grimace de dégoût se dessina sur mon visage, c'est comme les plombiers toujours a voir tout montrer ! Je secouai la tête à cette image. Et une fois que le garagiste embarqua ma pauvre petite voiture cabossée par l'abrutis. Je me retrouvai bien conne, l'autre là m'avait proposé de m'emmener en me balançant un petit regard pervers. Désolé j'ai pas prévue d'me faire violer aujourd'hui. Je pris mon courage à deux mains puis hélai un taxi. Si a New York vous ne savez pas siffler vous êtes foutus! Mais complètement, merci papa de m'avoir donner ce don sérieux si j'aurais eus ça de ma mère on aurait tous été foutus ! Après une heure de taxi, bien sûr cette abrutis est passé par tout les détours possibles et inimaginables. Putain ! c'était la journée des connards ou bien ?! Voilà j'étais furax, non mais y sont sérieux. Une fois arrivée et après avoir payer la course au taxi. Le chauffeur me balançant un petit sourire, avec ses dents jaunis. hiiiii, je sortis le plus rapidement possible de la voiture jaune. Je marchais assez rapidement, tentant d'allumer une cigarette avec mes quarante milles sachets différents. je finis par ouvrir la porte, partant directement dans la cuisine histoire de déposer la nourriture, balançant par ma même occasion mon sac à main sur le canapé du salon, je grimpai tout aussi vite les escaliers pour accéder à ma chambre. Déposant tout les cadeaux pour noël. Je redescendis les escaliers manquant de me casser la figure en les descendant comme à mon habitude. Je déposai mon manteau sur le portant puis repartis à la cuisine, pour débarrasser les sachets. M'allumant une deuxième cigarette par la même occasion, j'avoue j'suis accro. entendant du bruit dans le salon, je m'y rendis. Je savais que Sunshine était à la maison pour le moment. Sun' t'a rangée la maison comme je te l'avais demandé ? fis je en regardant mon téléphone. Je relevai la tête alors que je voulais appeler mon père pour le mettre au courant pour la voiture, et pour lui dire que je prenais la sienne évidement. Sauf que je me figeai, je raccrochai immédiatement. Qu'est ce que tu fous là toi ? Tu t'est trompé de quartier et tu fais l’aumône ? fis je en lui aboyant dessus, bon ok j'avais déjà fais plus chaleureux comme accueil mais bordel qu'est ce qu'il foutait là ?!

_________________
    Lullaby Belle Wilhemina Williams Cepreani
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Sexy & I Know it

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 244
▌SAY CHEESE :
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/12/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Sam 14 Jan - 16:55


Etre un GGGB était la plupart du temps accompagné que d'avantages. Après tout, on te respecte, on essaie de se plier à tes moindres désirs, te faire ce que tu souhaites au moment précis. Pourquoi ? Parce que toutes ses personnes là sont hypocrites envers l'Elite d'aujourd'hui et espèrent avoir une meilleure "place" dans la prochaine qui arrive. Hypocrites, j'ai dit ? J'aurai peut-être dû dire à la place débiles. Car oui, ils sont tous débiles. Comme si j'allais retenir leurs têtes. Et je ne suis pas le seul à penser ça naturellement. Blake, October, Jane, Claire... Tout le monde. Enfin, on ne va pas se plaindre aussi. On est comme des rois, alors pourquoi refuser tant d'attention de leur part ? J'enleva carrément ma veste maintenant. L'hiver était dehors et non ici. Il fallait mieux se mettre tout de suite dans les bonnes conditions. De temps en temps, je jetais quelques coups d'oeil à Sunshine pendant qu'elle parlait discrètement. Pourquoi faisait-elle toujours tout le contraire de ce qu'elle devait faire ? C'est à dire, pour cette situation, être une gentille petite fille de bonne famille Williams. Après tout, si elle changeait juste son comportement, elle serait la petite amie idéale. Non, rectification. Elle serait la belle-fille idéale pour les parents. Polie, douce, intelligente et ambitieuse, tout en ayant toujours le sourire aux lèvres. Voulant tout de suite arrêter de trouver que de bonnes choses à la belle brune, je repensa à toutes les conneries qu'elle avait pu faire, en ma compagnie ou non, des conneries qu'elle allait faire et qu'elle était en train de faire. Il ne fallait pas oublier ça ! "Je n'aurai aucun problème à embrasser une fille aussi jolie que toi, voyons. J'aurai même rater ma vie, si je ne l'aurai pas fait !" Non, je n'étais pas amoureux d'elle voyons ! Elle mérite mieux que moi. Et puis, de toute façon, mon coeur est déjà pris depuis maintenant six ans. Sans que je puisse le délivrer d'une quelconque façon. C'est moche ? Non, c'est juste de l'amour. "Ta famille me faire peur ? Il en faut plus pour me faire peur. Et puis, je tiens toujours mes promesses tu sais ?" A peine avais je dit ça que la porte d'entrée claqua et qu'une voix résonna dans le Hall d'entrée. C'est avec un plaisir non dissimulé que j'attendis l'arrivante. On allait enfin rigoler un peu. Jouer sur les nerfs de la vieille reine qui venait d'arriver dans son château qui va bientôt s'écrouler. C'est vrai quoi. Suffit de regarder l'état de la pièce principale. Complétement laissée à l'abandon. Pitoyable. Lullaby arriva enfin dans le salon. Aussitôt, je pris la main de Sunshine dans la mienne, entrant complétement dans mon rôle, un rictus sur les lèvres. "J'suis sûr que vous m'auriez donné avec grand plaisir une petite pièce pour que je survive, ma reine. Mais ce n'est point le cas de ma requête aujourd'hui. Je suis dans votre demeure uniquement pour le plaisir d'embrasser Sunshine, la princesse ici présente."

_________________
❝ELIOTT STRAUM❞
Well, you’re a hot mess and I’m falling for you And I’m like hot damn let me make you my boo cause you can shake it shake it shake it Yeah you know what to do You’re a hot mess I’m loving it, hell yes

I’ve been hypnotized The city’s your playground, I watch you take a bite At 5am roaming in the streets Drunk all night



DC du coureur de jupons de le l'Elite
DC de la névrosée enceinte suicidaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 3219
▌HUMEUR (: : Wazaa :D
▌SAY CHEESE : Bouh :P
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 02/08/2009


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Sam 10 Mar - 19:27

J'suis sûr que vous m'auriez donné avec grand plaisir une petite pièce pour que je survive, ma reine. Mais ce n'est point le cas de ma requête aujourd'hui. Je suis dans votre demeure uniquement pour le plaisir d'embrasser Sunshine, la princesse ici présente. plutôt le laisser crever oui, pas de pitié pour eux, et ceux de son groupe. S'ils pensent vraiment être supérieur a nous. Ça me fait juste rire cette histoire. Sincèrement je pouvais vraiment, mais alors vraiment pas le blairer. Avec son sourire d'hypocrite colgate sur la face. Je ne pouvais rester trop longtemps dans cette pièce. Il m'horripilait, lui et son égo sur dimensionné, on avait tous des égo' assez prononcé dans cette baraque pas la peine que cette paria vienne pointer le bout de son nez ici. Comme si ce n'était pas suffisant. il tenait la main de ma petit soeur. ma petite soeur. Ca devait être un canular surement, comment est ce qu'elle pouvait sortir avec ça. Rien que d'y penser j'en avais des frissons dans le dos. C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Plutôt te laisser crever oui, grinçai je entre mes dents. C'est moi ou ton after shave sent vraiment la mort. Nan mais sincérement ça sentait vraiment la mort, de quoi vouloit se jeter du premier étage. Non que suis je bête il était imberbe, et c'était même pas un homme. Bon Moogli c'est quand tu veux t'enlève tes chaussures de ce tapis. C'est pas comme s'il avait de la valeur, excuse moi j'crois que tu ne connais pas ça toi. Mwhahahahhahaha lullaby la peste le retour. Lui et son groupe de minable avait tendance à vraiment me mettre de mauvaise humeur, c'est comme quand y'a plus de jimmy cho. J'ai l'air superficielle non ? Bon pas grave. Sun' t'a un copain un peu attardé qui ne sait vraiment pas comment on défait ses lacets, tu veux bien lui expliquer à Moogli là. Sa tronche me fait vraiment pense à moogli dans le livre de la jungle, sincérement la ressemblance était flagrante, je trouve. Manque plus qu'il aille vivre dans la savane ou la jungle et là, on aurait retrouver le sosie de mooglie. M-I-R-A-C-L-E. Me servant un verre d'eau dans la cuisine, ma demi soeur devait surement s'excuser au près de la chose non grata dans la maison. Ils étaient sérieux quand même sortir ensemble, ma petite soeur et cette chose même pas identifiable. Ma soeur débarqua dans la cuisine, je la regardai de haut en bas. T'a un soucis ? lui fis je en arquant un sourcil. Il s'est barrée l'autre. Le voyant entre dans la pièce. J'ai parlé trop vite on dirait, fis je en allumant surement déjà la vingtième cigarette de la matinée, jetant par la même occasion le paquet vide. Je soupirai, puis regarda moogli dans les yeux. T'est suicidaire en fait ? Tu tiens vraiment a ce que je te poignarde ? Je crois sérieusement que j'en serais capable en fait, e le regardai dans les yeux.

[désolé du retard, du fait ue ce soit pourri, et aussi d'etre méchante dans mon rp.. Razz]

_________________
    Lullaby Belle Wilhemina Williams Cepreani
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 772
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 23/02/2011



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   Jeu 26 Juil - 14:09

T'inquiètes pas baby, on assure !
Eliott, Lullaby & Sunshine

 «Je n'aurai aucun problème à embrasser une fille aussi jolie que toi, voyons. J'aurai même rater ma vie, si je ne l'aurai pas fait ! » un sourire s'empare de mes lèvres doucement puis je le pousse ensuite en disant tout en riant à moitié « Dragueur, va ! » je continue de sourire, j'avais hâte de voir la tête de Lullaby quand elle verrait Eliott et moi, ensemble, ça c'est un de ces trucs, elle va faire une de ces têtes, à en prendre une photo. On va tellement rire avec Eliott que ça va être magique. « Ta famille me faire peur ? Il en faut plus pour me faire peur. Et puis, je tiens toujours mes promesses tu sais ? » je le regarde tout en reculant un peu ma tête, genre il a pas peur de ma famille, même pas de Lully la maléfique. La meuf qui gueule tout le temps ? Chapeau bas. « Puis cette promesse, elle est plutôt drôle ! » A mes dires, on pourrait croire que je suis plutôt pour les GGGB, parce qu'Eliott est là, que mon meilleur ami Zachary est un GGGB mais pas du tout. Je ne suis pour aucun des deux côté, ma sœur est dans l'élite, et même si je lui fais la misère, je ne pourrais jamais rejoindre les GGGB parce que c'est la seule famille qui a bien voulu me recueillir, le paternel étant occupé avec sa nouvelle pouf blonde, peroxydée, avec un cerveau ressemblant à un petit point artistique et encore ? Et aussi parce que Jenny Humphrey est ma meilleure amie depuis le début. Dans cette guerre, j'essaie d'être le plus neutre possible, bien que des fois ce soit dur. Vraiment.

J'entendis la porte claqué, sa y est je rentrais dans mon rôle de petite amie d'Eliott, on ne peut pas dire que j'avais des sentiments pour lui, j'aime bien son côté rebelle et sûr de lui. Eliott et moi on se tut, j'entendais ma sœur faire un saut à la cuisine, elle allait bientôt radiner sa fraise au salon. « Sun' t'a rangée la maison comme je te l'avais demandé ? » un petit sourire plutôt discret vient illuminer mon visage. Je la regarde en disant normalement « Vite fait, pas eu de temps pour moi toute seule ! » quand elle vit Eliott, elle se figea, comme si elle avait vu un fantôme genre, j'avais envie de rire mais je ne pouvais pas, je décidais quand même de sortir « Bah quoi, t'as vu le fantôme de Bloody Mary ou quoi ? » Eliott m'attrapa la main que je gardais dans la mienne, laissant ullaby fumait de colère. J'eus un petit sourire, Lullaby lui demandais ce qu'il foutait ici. Je m'en doutais que la rencontre allait être hostile, c'est pour ça que je l'ai fait en même temps. « J'suis sûr que vous m'auriez donné avec grand plaisir une petite pièce pour que je survive, ma reine. Mais ce n'est point le cas de ma requête aujourd'hui. Je suis dans votre demeure uniquement pour le plaisir d'embrasser Sunshine, la princesse ici présente. » je le regardais, il jouait vraiment bien son rôle de faux petit-ami.. Je le regardais, touché du moins j'essayais de le faire parraitre auprès de cruella. Tous les surnoms étaient bon à prendre quand il s'agissait de Lullaby. Colérique et autoritaire, je crois que ces deux caractères la définissent au mieux mais elle est attachante et elle ferait tout pour sa famille, mais bon les engueulades qu'on a, elle a était trop loin, la vengeance se mérite. « T'es trop mignon ! » un sourire un peu guimauve et j'attirais Eliott contre moi en lui déposant doucement un baiser sur ses lèvres et rien que de voir la réaction dégoûtée de Lullaby me faisait sourire. Elle arrêtait pas de lui envoyer des piques. Elle avait de la répartie la Williams, c'est de famille je crois et Eliott se débrouillait très bien aussi, ça promettait. Je trouvais cette scène très drôle, faudrait peut-être que j'en fasse un livre qui sait ? Un livre de toutes les conneries qu'ils auront pu sortir à la fin de cette journée ? Pas con faut que j'écoute tout, attentivement, je suis sûr que mon livre ferait fureur. « Sun' t'a un copain un peu attardé qui ne sait vraiment pas comment on défait ses lacets, tu veux bien lui expliquer à Moogli là. » Moogli, ok... De toute façon, elle allait bien lui trouver un surnom, celui là est pas mal. Je la regarde, en disant « La maison elle est déjà sale, même Badgad à côté c'est plus propre, alors tu vas pas l'emmerder toutes les trente secondes à enlever ses chaussures. » Elle partit ensuite dans la cuisine, je riais un peu avec Eliott, ça se déroulait vraiment comme je l'avais imaginer, j'arrivais ensuite dans la cuisine, Lullaby me regardant de haut en bas, me demandant si j'avais un soucis. Je la regardais en répondant « Ouais, tu me saoules à lui parler comme ça, j'ai jamais parlé mal à un de tes ex's quoi, même à Aleksandre là, le mec avec qui tu t'envoies en l'air, les murs ils sont pas super épais dans cette baraque. » Eliott arriva derrière moi, je me coller à lui, peu de temps avant elle s'était demandé s'il était partit. Quand elle vit que non, j'ai adoré sa tronche, dommage que je n'avais pas un appareil photo, sinon je pense que je lui aurais demandé de faire un super beau sourire bien coincée.

HJ : Désolé c'est nul & du retard :coeur2: Vous avez le droit de me frapper Razz

_________________
I can’t stand how much I need youYou know exactly what to do so that I can’t stay mad at you for too long, that’s wrong but no one in this world knows me the way you know me.
© chinook. gif tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome

Contenu sponsorisé




Who rocks ?




● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sunshine | La vie n'est qu'un grand défi. Prêt à le relever ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New York House :: ♔ The Upper East Siders :: Villa des Williams, Addison & Cepreani-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit