AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 219
▌HUMEUR (: : Détendue
▌SAY CHEESE : xx
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 15/04/2012


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Mar 24 Avr - 21:52

{ HJ : désolé, c'est petit et assez mal ... écrit .. >< }

« Madame, vous save.... » pas le temps de finir sa phrase que la jeune femme s'éloignait déjà du jeune homme, ne prêtant guère attention à celui-ci. Une fois de plus, Ethelbert Myers se sentait paumé dans cette ville qu'il commençait à peine à apprivoiser, et cette fois-ci c'était dans Central Parc qu'il était perdu, ce lieu aux allures paradisiaque était plus un labyrinthe qu'autre chose pour lui. Habillé d'une simple chemise blanche, d'un jean et d'une paire de chaussures noires, le jeune garçon pensait profiter pleinement de se temps qui offrait une journée magnifique aux habitants new-yorkais, et malheureusement pour lui il se retrouvait encore à chercher son chemin, et pourtant ce n'était pas faute d'avoir essayé de demander son chemin à plusieurs inconnus, au bout du compte, il se dit qu'il aurait peut être du écouter les conseils de Seven le matin avant de se rendre dans les rues new-yorkaises, le métro était passé crème, mais c'était ce foutu parc qui lui posait problème. Cela faisait déjà quatre jours qu'il habitait l'Upper West Side, et il s'était fait à ce quartier, malheureusement se faire à toute une ville, c'était plus difficile qu'un quartier, pourtant dans le métro il s'en était bien sorti, mais ici, il n'y arrivait pas. Myers s'abandonna donc à la paresse et décida de se poser sur un banc du parc afin de regarder des personnes se balader devant lui, il soupira, croisa ses bras derrière la tête et y posa celle-ci, une position plutôt décontractée, il en avait assez de chercher son chemin et préféra profiter du beau temps, faisant revenir sa paresse sur scène et dans toute sa splendeur.

A la base, si Eth s'était rendu dans ce parc, c'était pour y voir quelqu'un, mais ce quelqu'un, du moins, cette fille pour être plus précis, n'était pas encore là, qui plus est, elle avait un peu de retard, et c'était pour ça qu'à la base Eth avait tenté de retrouver son chemin, pensant ne pas s'être rendu au bon endroit. Il se retrouvait maintenant à l'attendre sur un banc, priant presque pour qu'elle passe devant lui et qu'elle le trouve. Sevan l'avait prévenue que le parc était assez grand, et qu'il était facile de s'y perdre, mais étant légèrement arrogant sur les bords, il ne pensait pas s'y perdre aussi facilement et s'en mordait presque les doigts sur ce banc. Les yeux fermés, le soleil en pleine figure, il était en plus de ça assez aveuglé par la lumière de celui-ci. Au bout de quelques minutes il se redressa, se frotte les yeux et bailla un peu, la main devant la bouche, s'accoudant sur sa jambe droite pour se tenir la tête par le menton et continuer d'observer les gens passer. Le temps n'était pas vraiment long, mais le fait d'être seul le rendait encore un peu nostalgique, il était conscient qu'il prendrait un certain temps à oublier la France, tant de souvenirs, ça ne s'effacent pas comme ça, du jours au lendemain …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Just Seize the day ♫
Just Seize the day

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 1941
▌HUMEUR (: : Blessée et anéantie mais sur le point de se marier
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 18/09/2010


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Ven 4 Mai - 20:18


Ce matin là, Lily se leva de bonne humeur. La veille, elle avait passé la soirée avec Aleksandre, son petit ami depuis peu. La jeune femme n'arrivait pas vraiment encore à se rendre compte que ce don Juan, celui que plusieurs femmes voulaient avoir dans leur lit, cet "objet" de fantasmes était sien, rien qu'à elle. Si la belle blonde le voulait, elle pouvait l'appeler et elle était quasiment certaine qu'il déboulerait dans les minutes qui suivent. En même temps, c'était réciproque. Si Alek l'appelait maintenant, elle annulerait certainement son rendez-vous avec le jeune français qu'elle avait pris son aile, Ethelbert. C'est fou l'influence que le king avait sur la jeune mère. Affolant. Mais pour l'instant, Lily avait confiance, confiance en lui, confiance en les promesses de fidélité, d'amour qu'il lui avait fait. L'amour rend aveugle comme on dit, enfin, ça c'est une autre histoire et une réalité que Lily apprendra dans quelques temps à ses dépens.

La jeune femme se leva et se prépara rapidement. L'état de sante de Sarah s'améliorait et cela donnait le sourire à sa mère, éclairant son visage. C'était la première fois depuis de nombreux mois que Lily pouvait émettre l'hypothèse qu'elle allait bien. Aujourd'hui, c'était ses parents, enfin son oncle et sa tante car étant ses parents adoptifs cachés, qui allaient voir la petite fille. De ce fait, Lily était libre pour toute la journée. Et elle allait utiliser ce temps à bon escient ! Pour commencer, elle avait donc rendez-vous avec son jeune protégé. Tout en hélant un taxi, la jeune femme repensa au français. Le prendre sous son aile était risqué. Après tout, Lily n'avait jamais vraiment été une figure de la bonne conduite à New-York, que ce soit quand elle était jeune avec sa réputation de reine machiavélique de la nuit ou maintenant en temps que menteuse patentée. Mais bon, Ethelbert ne connaissait rien à la Big Apple et cela permettait à l'étudiante de tout recommencer. Elle allait pouvoir essayer de protéger le jeune homme contre tous les pièges dans lesquels Lily était malheureusement tombé. Notamment à propos de la hiérarchie, des endroits à éviter ainsi que les personnes notamment.

Après dix minutes de course, Lily descendit du taxi jaune et marcha à travers le parc. Le rendez-vous était fixé ici, près du kiosque. Néanmoins, la jeune femme s'accorda quelques détours pour vérifier qu'Ethelbert ne s'était pas perdu à ses dépens. Ayant lancer quelques coups d'oeil par-ci, par-là, Lily put se rendre au kiosque.

- Salut toi !

Un sourire aux lèvres, Lily se dirigea vers lui et lui fit la bise. Tous deux se lancèrent les civilités basiques, c'est à dire le "bonjour", "comment ça va ?" et ainsi de suite. La jeune femme reprit la parole après.

- Tu veux commencer par quoi ? Je peux te parler de tout, de l'espèce de hiérarchie, de comment t'y prendre pour te faire une place à new-york, des endroits à fréquenter ou non ou d'autres choses ! On peux aussi se balader si tu veux !

Lily était ouverte à toutes propositions. Maintenant, elle était consciente que ce qu'elle allait dire pouvait très bien être contredit par Aleksandre qui avait eu la très bonne idée, ou non, ironie quand tu nous tiens, de prendre également sous son aile le protégé de sa petite amie.


HJ: Petite précision chronologique (c'est pour moi xD), ce rp se déroule avant l'histoire du Tribecca Hotel, donc avant la prise de drogues, d'alcool de Lily, avant qu'elle sache qu'elle est enceinte... Fin du monologue Razz
HJ (bis): Désolée pour le retard. Je n'avais pas vu que tu avais envoyé le sujet en fait et je ne l'ai su qu'aujourd'hui grâce à Matthew (frère IRL), merci à lui I love you

_________________
❝CALL ME LILY❞
"Aleksandre William Johnson, désirez-vous prendre pour épouse Elizabeth Grace Stanfield ?" Lily leva les yeux vers Aleksandre. "Oui je le veux." Lily sentit les larmes lui piquer les yeux. "Elizabeth Grace Stanfield, désirez-vous prendre pour époux Aleksandre William Johnson ? " Lily pensa alors à Jayden. Leur fils."Oui, je le veux."


DC du coureur de jupons qui nie ses sentiments
DC du chef foireux de la révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 219
▌HUMEUR (: : Détendue
▌SAY CHEESE : xx
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 15/04/2012


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Mer 9 Mai - 11:31

« Salut toi ! » le salut de Lily le fit sortir de ses songes, la jolie blonde venait d'arriver, le sourire aux lèvres et la bonne humeur dans les chaussettes ! Celle-ci ne manquait pas de joie de vivre et d'optimisme à première vue, ce qui faisait sourire Eth. Généralement, quand quelqu'un sourit, on est presque obligé de suivre le mouvement, un peu comme quand quelqu'un baille, on a tout de suite envie de bailler à notre tour, tendance ? Réaction en chaîne ? Bonne question. Le jeune parisien afficha un sourire et fit la bise à son amie new-yorkaise, il l'attendait, et il se sentait assez stressé d'un coté, sans doute se sentait-il intimidé par celle-ci … Connaissant Eth, on ne saura jamais le fond de son ressenti. Sans perdre vraiment du temps, ils échangèrent les formules de politesse, le béaba de la première salutation de la journée, ce que tous les jeunes se disent le matin au lycée, en fac, partout en fait … A ce moment là, Eth se leva brusquement, toujours le sourire aux lèvres, rester assis c'était un peu … ennuyeux, pas que Lily allait l'ennuyer, mais au bout d'un certain temps ça fait mal aux fesses de rester assis au même endroit ! Une balade paraissait plus attrayant qu'une discussion sur un banc qui plus est, alors, entamant le pas, il tourna la tête vers Lily, rangeant ses mains dans ses poches, et reprit la parole « Une balade ? A vrai dire, il y a tellement de choses que j'ignore ici que j'ai l'impression d'être un enfant assis devant un tableau d'algorithme ! Donc autant marcher pour se dégourdir les jambes en même temps ! ». Il fallait bien la petite référence aux mathématiques, la matière que certains prennent pour la troisième langue vivante à apprendre, oui, car on pourrait bien définir les mathématiques comme une forme de langage après tout …

Pour Eth, il lui restait tout à découvrir de New-York, de Manhattan, il n'avait jamais vraiment pris le temps d'en discuter avec Seven, pas assez de temps à vrai dire … Et se référencer à une membre de l'élite semblait plus approprier à vrai dire, à ses yeux, des membres de l'élite devaient avoir une bonne expérience du terrain pour en être arrivé à un stade aussi prestigieux, enfin, à première vue. Puis, le fait que Lily lui tende la main en lui proposant son aide l'aidait aussi beaucoup, il n'avait pas eu à faire une tonne de recherches, à poser une tonne de questions à tout le monde, non, c'était venu tout naturellement … Malheureusement, même en sachant qu'il avait beaucoup de choses à apprendre, il ne savait pas par quoi commencer. Eth n'a jamais été un garçon difficile à vrai dire, enfin, presque jamais, alors, pour ne pas faire éterniser l'attente de sa réponse, il lui répondit sans vraiment réfléchir à ce qu'il disait « Je ne sais pas moi … Autant commencer par la hiérarchie … Je comprendrais déjà mieux la manière d'agir de certains ! ». Oui, si il y avait une hiérarchie, il y avait sans doute des personnes agissant selon cette hiérarchie, et d'autre à l'encontre … Alors savoir de quelle manière était constituée cette « hiérarchie » était aussi un moyen de comprendre la jeunesse de Manhattan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Just Seize the day ♫
Just Seize the day

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 1941
▌HUMEUR (: : Blessée et anéantie mais sur le point de se marier
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 18/09/2010


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Ven 11 Mai - 21:58


Les banalités étaient peut-être l'une des choses que détestait le plus Lily. A quoi ça servait de s'intéresser, du moins faire semblant, à la vie des autres, à leur santé, alors qu'on a rien à faire ? Même si quelqu'un répondait "Non, je vais pas bien...", il était rare que l'interlocuteur s'y attarde plus de dix secondes, revenant sur ses problèmes à lui. Absolument pitoyable. Mais c'était la nouvelle société, celle qui ne pense qu'à elle, à ses désirs, à ses souhaits et absolument pas aux autres. Et cette mentalité était d'autant plus marquée chez les Upper East Siddeurs ou chez l'Elite pour qui l'argent n'est pas vraiment un problème et qui ont baignés pour la plupart dans un univers où tout le monde était à leur service. Lily faisait partie de ce groupe de gens. Mais après avoir vécu tout ce qu'elle avait vécu, elle n'était plus la même. Certes, au fond d'elle, il y avait toujours cette bourge qui ne pense qu'à elle, qui veut être celle qui domine et ainsi de suite, mais désormais, la jeune femme arrivait à se contrôler.

Au début, c'était pour sa conscience que Lily avait décidé de prendre sous son aile Ethelbert. Pour montrer aussi à tout le monde qu'elle n'était pas, du moins plus, cette garce. Qu'elle n'était pas cette fille que Gossip Girl disait à travers ces articles. Au départ, eux deux, rien ne les rassemblaient. Ils étaient différents sous tous les points de vu. Mais pourtant, Lily avait senti qu'ils pourraient bien s'entendre. Enfin, tout restait à voir. C'était à peine si ils s'étaient revus depuis leur première rencontre. Aujourd'hui allait donc tout changer. Ethelbert accepta avec ce qui semblait être un grand plaisir la balade que lui proposait la jeune mère. Ils se mirent alors en marche à travers le parc. Le parisien reprit alors la parole, lui demandant de lui expliquer en premier cette histoire de hiérarchie. Oui,il était clair que si on était pas d'origine new-yorkaise, cette hiérarchie était complexe à comprendre. Encore plus pour les étrangers.

- Alors, alors... Faut que tu comprennes que même si les lois disent que tout le monde est égal et tout, c'est totalement faux ici, à Manhattan. Ici, il y a une hiérarchie très stricte ainsi qu'une monarchie.


Lily avait conscience que cela pouvait l'effrayer, mais à vrai dire autant être directe. Et puis, ils pouvaient s'estimer heureux que ce soit une monarchie et une dictature. Cette pensée fit doucement rire Lily. Une dictature ? Avec toutes les fortes têtes dans l'Elite actuelle ? C'était tout simplement possible. Même si tous les Kings et Queens rêvaient d'être le ou la seul(e) au pouvoir, c'était irréalisable et totalement impossible.

- En bas de l'échelle on va dire "sociale", t'as ceux qui possèdent que peu d'argent, le strict minimum, de quoi vivre convenablement. Oui, tu vas vite comprendre que tout est vraiment histoire d'argent et de popularité. Bref, ces gens là ce sont les Upper West Siddeurs. Et il me semble que tu en fais parti, nan ?


Ce n'était qu'une question rhétorique, Lily n'attendait pas spécialement de réponse. Tout dans l'attitude de son protégé montrait qu'il faisait parti du groupe que les plus riches appelés simplement les pauvres. Ce n'était qu'une façon de lui laisser un peu la parole.

- Au dessus d'eux, tu as les East Siddeurs. Pour faire simple, ils sont riches, sont pour la plupart des héritiers des dirigeants des grandes firmes américaines mais aussi mondiales. Ce sont vraiment des gosses de riches, qui, pour la plupart adorent faire la fête.


Oh oui qu'ils aimaient faire la fête, dépenser leur argent. Lily connaissait pas mal de gens dans ce groupe et tous aimaient s'amuser ou presque.

- Et enfin, encore au dessus, tu as l'Elite. L'Elite ce sont ceux qui ont naturellement énormément d'argent, mais pas seulement. En effet, les rois et reines doivent être populaires au sein de Manhattan. Car, il y a des East Siddeurs qui sont par exemple largement plus riches que certaines personnes de l'Elite. Bref. Tu vois, par exemple, t'as une fille dans l'Elite qui n'est pas spécialement riche, mais qui est reine. Tout ça grâce à la popularité. En gros, les Kings et Queens sont les stars de Manhattan, ainsi que les modèles en quelques sortes...


Ouai, vraiment en quelques sortes quoi. Parce que Lily était tout sauf un exemple à suivre...




_________________
❝CALL ME LILY❞
"Aleksandre William Johnson, désirez-vous prendre pour épouse Elizabeth Grace Stanfield ?" Lily leva les yeux vers Aleksandre. "Oui je le veux." Lily sentit les larmes lui piquer les yeux. "Elizabeth Grace Stanfield, désirez-vous prendre pour époux Aleksandre William Johnson ? " Lily pensa alors à Jayden. Leur fils."Oui, je le veux."


DC du coureur de jupons qui nie ses sentiments
DC du chef foireux de la révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 219
▌HUMEUR (: : Détendue
▌SAY CHEESE : xx
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 15/04/2012


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Mar 12 Juin - 0:41

La marche se continuait tranquillement, et tandis que Lily lui répondait, le jeune parisien restait à coté d'elle tout en regardant lentement les lieux qu'il parcourait. Malgré le fait qu'il se laissait distraire par le paysage, il ne perdait néanmoins pas une miette de ce que lui disait la queen. Il hocha la tête quand celle-ci lui posa une simple question. D'après ce qu'il pouvait comprendre de tout cela, ici, à Manhattan, rien n'était vraiment simple, hormis leur système hiérarchique, il devait être difficile pour les plus pauvres de se faire une place dans ce gigantesque monde. Notre homme ne faisait pas parti du monde aisé des East Sideurs, et à vrai dire il n'avait jamais possédé une grande fortune, mais il comprenait alors qu'ici il en fallait pour être quelqu'un, pour avoir une vraie identité, il lui en fallait donc à lui aussi peut être. Lily ne rentrait cependant pas dans les détails, ne parcourant que brièvement le sujet, mais cela ne dérangeait pas Eth, du moment qu'il pouvait saisir ce qu'elle lui disait, c'était le principal. Qui plus est, sur le terrain il allait pouvoir voir de ses propres yeux ce monde si bizarre qui le changeait de la France, tant de questions restaient pourtant à poser, à ce jour là, il ne connaissait encore rien de tout cela, sans savoir que peu de temps après cette discussion il viendrait peut être à côtoyer le monde des East Siders. « Je vois … Je suppose que tout ça doit avoir un rapport avec Gossip Girl, d'ailleurs … » Oui, Gossip Girl, le site de référence des jeunes de Manhattan, c'était un peu comme le journal intime de tout le monde, l'intimité en moins, tout y était écrit sur les faits et gestes des personnages les plus emblématiques du coin, Lily et Aleks en faisaient partis, ça il le savait !

« … Si je n'm'abuse, tout tourne un peu autour de Gossip Girl, j'ai lu quelques articles, et on se prend au jeu assez rapidement … Mais bon, au bout d'un moment tu dois en avoir mare d'en faire la une non ? J'ai pas tout lu, mais bon, si tu es de l'élite, le blog doit beaucoup parler de toi … » Son interlocutrice avait un passé qu'ignorait totalement notre parisien, néanmoins il avait eu des échos par le site de gossip girl sur certaines choses la concernant, mais il ne jugeait pas Lily pour sa personne du passé. Par ailleurs, Eth ne savait pas trop quoi dire, ni quoi demander désormais, c'était assez gênant d'être un ignorant, dans sa position il se faisait petit, ce n'était que le début de sa nouvelle vie, et il n'avait pas vraiment l'air de vouloir s'imposer dans ce monde pour le moment, de ce qu'il en voyait, vouloir s'y implanter signifiait se mettre à découvert et être l'objet de bien des ragots. Tournant la tête vers la jeune blondinette, il reprit la parole, « Mais bon, je dois dire que cela doit être amusant de temps en temps d'être l'objet d'un ou deux ragots, à Paris je dois avouer que je m'ennuyais beaucoup, mais je sens qu'ici tout va changer pour moi ! » C'était exactement ça, pour lui la majeur partie de sa vie allait être changée, voir bouleversée par l'arrivée de plusieurs événements dont il ne s'attendait pas vraiment, c'était un challenge assez amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Just Seize the day ♫
Just Seize the day

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 1941
▌HUMEUR (: : Blessée et anéantie mais sur le point de se marier
▌SAY CHEESE : .
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 18/09/2010


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   Mer 25 Juil - 9:42



Lily savait pertinnement que toutes les informations qu'elle venait de donner au parisien étaient considérables. Une telle quantité était impressionnante et la jeune femme ne serait pas étonnée si son camarade avait plusieurs questions. Ayant baignée dans ce système depuis toute petite, Lily ne s'était jamais plainte de cette hiérarchie, de l'avait jamais trouvée étrange. Mais en y repensant, il est vrai que cela devait être sujet à pas d'interrogations de la part des nouveaux arrivants. En tout cas, si Eth' avait des questions, Lily se ferait un plaisir d'y répondre. "Je vois … Je suppose que tout ça doit avoir un rapport avec Gossip Girl, d'ailleurs …" Il connaissait déjà ce site ? Cela allait considérablement aider dans les explications alors. Ce site, digne du plus grand journal people de la planète, tenue sûrement par une personne de l'east side ou de l'élite, qui est proche de toutes les personnes "importantes" du moment. La parano allait bientôt toucher Lily, c'est certain ! "Disons que ce site est en quelques sortes un générateur de popularité donc oui, il y a un rapport." Si GG disait que quelqu'un était ringard, vous pouviez être certain que cette personne allait rapidement se retrouver sans potes. La magie de la manipulation de Gossip Girl. Heureusement, plus le temps avançait, moins les gens étaient influençables. C'est ce qu’espèrait Lily en tout cas. "Si je n'm'abuse, tout tourne un peu autour de Gossip Girl, j'ai lu quelques articles, et on se prend au jeu assez rapidement … Mais bon, au bout d'un moment tu dois en avoir marre d'en faire la une non ? J'ai pas tout lu, mais bon, si tu es de l'élite, le blog doit beaucoup parler de toi …" Et voilà comment résumer le site de GG en quelques mots. Tout tourne autour de ce site - les cibles sont en générales l'élite - les cibles en ont marre - mais les les personnes n'ont touchées adorent lire les potins. Tout est dit là. Lily soupira tout doucement. En même temps, si Gossip Girl n'était pas là, peut-être que la vie à New-York serait moins intéressante qui sait ? "Tu viens de comprendre le système de ce site, Eth ! Les cibles en ont marre mais par contre le "public" si on peut l'appeler ainsi en demande encore plus, à chaque fois. La première fois qu'on est affichée, c'est cool. Enfin, on se sent populaire et tout. Mais quand ça fait la dixième, vingtième fois pour certaines personnes, c'est usant on va dire." Usant était le bon mot. Lily était actuellement heureuse avec Alek, heureuse de voir qu'un homme pouvait l'aimer et ne lui faisait pas de mal. Mais elle ne voulait pas que tout new-york sache ce qui se passait entre eux, ce qu'ils faisaient à cet instant. C'était à eux, leur vie privée. Pas touche, sinon y aura des blessés. "Enfin, on s'y habitue à force. Du moins, on essaie." Les deux jeunes gens continuèrent à avancer et Eth reprit la parole, en disant ce que Lily pensait il y a cinq minutes. "Mais bon, je dois dire que cela doit être amusant de temps en temps d'être l'objet d'un ou deux ragots, à Paris je dois avouer que je m'ennuyais beaucoup, mais je sens qu'ici tout va changer pour moi !" Les étrangers ne pouvaient pas comprendre ce système de harcélement au début. Cela viendra par la suite. "On verra si tu penses la même chose quand tu seras dans l'article cinq fois d'affilée et pour des choses que tu voudras garder uniquement pour toi !" Lily regarda Eth avec un sourire en quelques sortes fatiguée mais continua sa marche dans Central Park.

_________________
❝CALL ME LILY❞
"Aleksandre William Johnson, désirez-vous prendre pour épouse Elizabeth Grace Stanfield ?" Lily leva les yeux vers Aleksandre. "Oui je le veux." Lily sentit les larmes lui piquer les yeux. "Elizabeth Grace Stanfield, désirez-vous prendre pour époux Aleksandre William Johnson ? " Lily pensa alors à Jayden. Leur fils."Oui, je le veux."


DC du coureur de jupons qui nie ses sentiments
DC du chef foireux de la révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome

Contenu sponsorisé




Who rocks ?




● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus ... { LILY }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Ville :: ♔ Central Park-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit