AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 219
▌HUMEUR (: : Détendue
▌SAY CHEESE : xx
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 15/04/2012


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }   Sam 5 Mai - 18:09

Les marches du metropolitan museum of art, endroit parfait pour profiter un peu de ce temps ensoleillé ! Après un léger arrêt dans un bar pour se poser et boire un verre tranquillement, Aleks et Eth se posent sur la plus haute marche du musée. Ces derniers temps les deux jeunes traînent souvent ensemble, durant que Lily tente d'apprendre les principes des jeunes new-yorkais, Aleks s'occupe de parfaire son éducation en le testant sur le terrain. Rien de plus direct que d'apprendre sur le terrain, non ? C'est un peu l'avis de jeune parisien, avec Lily c'est le coté morale qu'il travaille, et avec Aleks c'est le coté pratique. Donc, posé sur la plus haute marche, les deux garçons prennent plaisir à regarder les gens passer, ils se moquent un peu d'eux, se rincent un peu l’œil quand un charmant colis est livré face à eux et rient ensemble, le béaba d'un bon moment entre pote. Par ailleurs, dans le bar où ils s'étaient arrêtés, Aleks avait présenté à Eth une de ses connaissances de l'élite new-yorkaise, une certaine Lully, Eth n'avait pas vraiment fait attention et s'était simplement contenté de se présenter à elle. L'étranger n'a tout de même plus trop de mal à s'adapter au mode de vie de Manhattan, depuis sa soirée au Red Light, il a plus de facilité à comprendre les choses, et il apprend tout juste à se méfier de certaines choses, une de ses priorités est de préserver son secret, celui de son passé, alors quand le sujet GG était venu sur le tapis, Eth avait prit mentalement en note tous les détails livrés par le jeune king. Gossip Girl, deux possibilités opposées : ami ou ennemi ! Le parisien sait qu'avec un tel engin de propagande il doit prendre sur lui pour ne pas se faire trop remarquer en mal et se faire passer pour un parfait inconnu sans passé, sans jeunesse, etc... Si un jour il serait à la une du blog il saurait comment gérer la situation, mais pour le moment la première chose à faire était de s’intégrer parfaitement dans ce nouveau vêtement, cette nouvelle vie …

Interrompu dans leur moment de détente, Aleks reçoit un coup de fil et doit s'en aller,
« Désolé mec, une urgence, on se revoit plus tard ? », lui dit-il en lui faisant un clin d’œil, Eth ne perd pas de temps et acquiesce, pour lui qu'Aleks soit là ou non pour le moment n'est pas vraiment important, cela ne change pas le fait qu'il va rester assis sur cette marche par flemme de bouger davantage. Le king s'éclipse donc assez rapidement, laissant derrière lui son ami, pas de mal à rester seul, Eth doit commencer à travailler son jeu d'acteur pour se faufiler dans les mailles du filet et se faire une bonne place dans la hiérarchie new-yorkaise. Laisser donc comme seul survivant sur cette marche, les mains dans les poches le garçon s'allonge et regarde le ciel, cela l'importe peu qu'on le voit ainsi, il sait qu'il peut se le permettre, et cela ajoutera un avis de plus dans les paroles des passants. Fixant le ciel il soupire, sourit, lâche un rire et sort son téléphone pour regarder certaines choses sur le blog de GG, si il a un moyen d'en apprendre un peu plus sur les gens d'ici c'est bien celui de visiter les articles de la blogueuse !

D'ailleurs, allongé il se sent mieux, plus détendu, ça lui fait du bien de se retrouver au grand air, le soleil rivé sur lui, ses lunettes de soleil barrant la route des rayons de celui-ci. Avec sa chemise blanche mi-ouverte, Eth sent bien le vent lui glisser sur le torse, remonter vers son visage et parcourir ses cheveux, mais remarque des lunettes de soleil pour regarder l'écran d'un téléphone ... Ce n'est pas le nec plus ultra ! Le blog parle de bien des personnes, et en résumant rapidement l'ensemble de ce qu'il y lit, GG maîtrise la tendance et la réputation de ses victimes, encore un fait qui fait que le parisien tremble déjà d'être affiché sur ce mur à ragots ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

⊰ WILD CHILD, FULL OF GRACE

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 3219
▌HUMEUR (: : Wazaa :D
▌SAY CHEESE : Bouh :P
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 02/08/2009


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }   Ven 18 Mai - 21:06


Mais... Mais.. Maiis... bafouillai je, j'étais tellement furieuse que je n'avais même pas à prononcer qu'une seule syllabe. Il se fout de ma gueule sincèrement. Tu veux un verre d'eau ? Me fit il avec un petit sourire en coin. Thybalt Ezekiel Addison! Tu te fous de ma gueule! Non mais sincèrement pourquoi est ce que t'a jeté ces foutus papiers! Il baissa la tête comme un enfant qui attendait sa punition. Je m'assis sur le canapé. C'était à son tour de se lever. Il prit un grande inspiration. Je voulais faire du feu. Je me relevai furieuse. Du feu en plein mois de mai ?! MAIIIIIIIIIS T'EST COMPLETEMENT RAVAGE! Je continuai à faire les cent pas dans le salon, je pris une cigarette dans mon paquet puis l'allumai. Lullaby, ou comment passer pour une bouffonne à la mairie à demander vingt cinq milles fois des papiers de divorce. Je n'avais qu'une envie de l'étrangler à l'aide de mes ongles fraichement manucurés. Je pris une grande inspiration. Qui est ce qui m'a foutu une famille pareil ?! Sincèrement, un jour j'vais tous vous assassinez les uns après les autres je ferais passer ça pour de la légitime défense, puis après je me barrerais dans une île déserte, pour boire du rhum. Thybalt me fixait avec un sourire sur son visage. Sourit encore une fois et je t'arrache les dents avec une pince à épiler. Il secoua la tête, puis se barra, je vais finir par devenir chèvre. Je me ferais interner dans un asile psychiatre dans les prochains temps ou sinon j'vais faire une dépression, je deviens folle et je me barre élever des pingouins en Alaska. Je pris mon sac, puis me barra dans le centre de Manhattan, direction la Mairie. C'était une blague, je marchais jusqu'à ma voiture, mon bébé. La seule qui me comprend. J'entrai dans la voiture, puis direction le centre de New York, non non je ne suis pas suicidaire. Je trouvais assez facilement un parking pour déposer la voiture. Puis je marchais peut être dix quinze, vingt minutes.

Passant par les petites ruelles, il y avait toujours trop de monde dans les grosse rue, des touristes, par ci des touristes par là. C'était assez énervant de devoir se faufiler dans la foule compacte de monde, très peu pour moi. Et vu l'humeur que j'avais, j'en aurais assassiner un ou deux au passage, s'ils avaient osé me barrer le passage ou qu'ils m'avaient marché sur les pieds. Je passais à mon starbucks préférée, prendre un café comme si je n'étais pas assez nerveuse. Voulant couper le chemin histoire d'arriver plus vite. Je grimpai en bombe les escaliers du met, scotché à mon téléphone portable. Je shootai sans faire exprès dans quelqu'un. Je raccrochai aussi vite, je venais de renverser du café sur un jeune homme qui se dorait la pilule sous le beau soleil qui avait aujourd'hui, de plus le MET était une place de choix. Eh merde, marmonnai je dans ma barbe. Sa tête me disait quelque chose en plus. Cherchant au plus profond de ma mémoire, c'était la chose la plus difficile que je faisais.

Je te repaie ta chemise si tu veux, je suis désolée. Lui fis je en faisant un petit sourire désolé, je l'étais vraiment en plus. Pierre Richard c'est moi, j'ai un taux de chance assez peu élever en réalité toujours à faire des bourdes, des conneries, je gaffe. Je suis un clown en fait. On se serait pas déjà vu quelque part ? T'inquiète pas je n'essaie pas de te draguer. Je lui souris passant ma main dans mes cheveux, un sourire gêné sur le visage. Quand soudain ça me revint. J'écarquillai les yeux, et merde j'suis une boulette.

Éthelbert, c'est ça ?

_________________
    Lullaby Belle Wilhemina Williams Cepreani
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 219
▌HUMEUR (: : Détendue
▌SAY CHEESE : xx
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 15/04/2012


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }   Mer 13 Juin - 18:30

Toutes les bonnes choses ont une fin, et notre jeune parisien en fit l'expérience, oui, alors que monsieur se pavanait à être allongé en haut des marches du musée, il reçu la visite d'un café bien chaud sur sa chemise, élégante comme scène. Le jeune homme sursauta alors en se redressant subitement, sortant alors de ses songes comme un enfant que l'on réveillerait avec un verre d'eau en pleine figure, à la différence que là, c'était du café qui recouvrait maintenant une partie de sa chemise. Soupirant, pleurant intérieurement au désespoir, il regarda sa chemise, dégoûté de l'état de celle-ci, Ethelbert n'est pas vraiment quelqu'un de méchant ou d'impulsif, et c'est peut être pour ça qu'il resta aimable envers la personne qui avait renversé son café sur lui. En réalité il avait tout de suite reconnu la personne qui venait de s'excuser, il sourit et se leva, lui répondant, « Ce n'est pas nécessaire, ce n'est qu'une chemise, non ? », la regardant, il remarqua que Lullaby ne l'avait pas reconnu, et c'était peut être pour ça qu'elle s'y était prise ainsi. Quand la jeune queen lui demanda si ils ne s'étaient pas déjà vue, il lâcha un petit rire, tout comme quand elle lui déclara que ce n'était pas une technique de drague, il trouva la scène assez marrante, voir hilarante, elle avait une drôle de manière de s'y prendre avec les personnes qu'elle pensait connaître, enfin la en l’occurrence ils ne se connaissaient pas vraiment, ils s'étaient simplement échangés quelques mots la première fois qu'ils s'étaient vue. Ethelbert la laissa continuer, et quand celle-ci le reconnut enfin il ria encore, lui répondant, « Eh bien, je vois que t'as gardé mon visage en tête ! ».

En tout cas, maintenant il n'allait plus avoir besoin de boire du café pour en avoir l'odeur, mais bon, il portait très bien cette odeur d'ordinaire avec les litres de café qu'il pouvait s'envoyer quand il ne voulait pas dormir. Regardant à sa droite maladroitement tout en rangeant une de ses mains dans une poche de son jean en reprenant la parole, assez amusé, « Et c'est une technique d'approche le café ? Ou c'est parce que j'étais allongé sur ton chemin ? Faut dire que j'ai pas vraiment bien choisi mon endroit pour me reposer … » A vrai dire, c'était aussi de sa faute, et il ne le niait pas, il n'avait jamais été un grand vif d'esprit, et dormir sur une marche … Sans commentaire. Notre homme tendit sa main libre à Lullaby, il prenait de plus en plus l'habitude de faire des poignées de main pour dire bonjour, nouvel instinct … Peu commun d'ailleurs, généralement c'est dans un environnement professionnel que l'on tend sa main à une femme, mais cette notion ne le touchait pas apparemment. « Sinon, bonjour .. Et sans indiscrétion, tu fais quoi dans le coin ? » Oui, tout le monde a une raison de se trouver à tel endroit, à tel moment, c'était une manie chez l'Homme que d'avoir une raison pour agir, et même quand on prétexte ne pas en avoir, il y a toujours une arrière pensée qui nous trahie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome

Contenu sponsorisé




Who rocks ?




● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Puisqu'on est jeune et con ... { Lullaby }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Ville :: ♔ Metropolitan Museum of Art-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit