AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 187
▌SAY CHEESE : /
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/04/2011


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   Ven 13 Juil - 1:05



« little sunshine of my life »
feat. Théodora E. Sanchez


Il est dix heures lorsque je me lève, mon téléphone sur la table de nuit n'arrêtait pas de vibrer. Des messages de n'importe qui même mon opérateur mobile, sisi. Je venais à peine de me lever, je fis quoi, deux pas et demi en direction de la cuisine de Liam quand je fus prise d'une de ses nausées. Bonjour bout de chou, moi aussi je suis ravie de t'avoir avec moi. Je fonçais aux toilettes, j'en ressortais quelques minutes plus tard blanc comme un linge. Premier réflexe du matin : la machine à expresso, et hop café un du matin englouti presque à peine coulé devant la télé. Mon bébé allait être aussi accro à la caféine que moi. Je me pose devant la télé, sur le canapé pour regarder les dessins animés, il faut que je me remette à la page pour ma petite nièce, la fille de Théo et celui qui pousse dans mon ventre. Ça me fait bizarre de dire ça mais je suis bel et bien enceinte.

Je reçus un appel, celui de Théo, qui me disait que je pouvais voir la petite Aëlys, Liam était partie je ne sais où encore. Je le laissais faire sa vie, on vient à peine de se caser. Je n'ai pas envie de l'étouffer parce que j'ai été trompé par mon ex-mari. Vous dire que je n'ai pas de crainte quand il sort serait mentir, je lui fais confiance, c'est aux autres filles que je ne fais pas confiance. Je lui dis que j'arrivais ensuite, je raccrochais et je sautais de joie. J'avais laissé ma sœur, son copain et sa fille tranquille. Elle ne sait pas que je suis enceinte d'un mois, que je sors avec Liam depuis une semaine et que j'ai vu son père mourir devant mes yeux. Wow, c'est flippant, de le dire à voix haute, j'ai l'impression que ma vie est un film. Franchement j'ai l'impression d'être dans les feux de l'amour ou une connerie de ce genre. Les trucs horribles que je déteste.

Je laissais un mot à Liam, lui disant que je ne serais pas là, je file voir ma nièce et à ce soir. Le « Je t'aime » dans notre cas était trop tôt, on ne se connaît pas assez pour se dire ça. Franchement, ma nièce était ma priorité, je me sentais mal qu'elle soit malade. Même si je ne l'ai pas vu souvent j'adore ma petite nièce et je m'inquiète énormément pour sa santé, mais aussi pour ma Théo. Devoir gérer ce coup dur ne doit pas être chose facile surtout quand on sait que son enfant est malade, atteinte d'une maladie cardiaque en plus. Je sais bien qu'elle n'est pas seule mais ça m'inquiète quand même. Je passe dans mon chez-moi en coup de vent, écoute les messages sur répondeurs et file à l'hôpital. Je vais alors dans le service pédiatrie, je demande la chambre de ma nièce qu'il m'indique tout de suite. Je file ensuite aussi vite que je pouvais. J'arrive ensuite et je vois ma sœur au loin. Je vais la serrer dans mes bras en disant « Comment vas-t-elle et comment tu vas toi ? » je lui fis ensuite la bise tout en attendant sa réponse et en l'appréhendant légèrement.

créée par Matrona


_________________

.•°¤ Mags&tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 15
▌HUMEUR (: : Maman Heureuse & Amoureuse
▌SAY CHEESE :
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 12/07/2012



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   Sam 14 Juil - 13:02




Bonnie & Théodora

« Viens voir la petite Aëlys »


Les journées étaient longues dans l'enceinte de l'hôpital. J'allais finir par en connaître chaque recoins par cœur ! Je tournais encore et encore dans le couloir, ou restais dans la chambre. Paul et moi avions fini par décider de nous relayer la majeur partie du temps. Je préférais l'avoir à mes côtés mais nous avions des obligations en dehors de notre devoir de parents. Au niveau de mon état émotionnelle les choses n'étaient pas faciles à gérer. J'étais encore sous l'effet des hormones après la grossesse, je me sentais énorme, mal et j'avais peur de ce qui pourrait nous arriver. Notre couple était mis à l'épreuve mais nous nous en sortions tous les deux comme des chefs, nous étions plus unis que jamais ! Nous espérions que les choses allaient se régler par elle-même.

Assise dans la chambre à côté de la petite, je lui tenais la main alors qu'elle s'animait, apparemment contente de me voir. Elle n'avait que quelques semaines et déjà elle devait vivre des épreuves de grand. Les choses étaient terriblement mal faites. J'attendais le médecin avec impatience, les résultats devaient tomber. J'avais une boule d'anxiété dans l'estomac. Paul avait dû partir mais il devrait être là dans peu de temps. J'envoyais un message pour propose à Bonnie ma sœur de passer. J'avais terriblement envie de la voir, de lui parler ! Le médecin entra dans la chambre, Paul entra à sa suite. Le verdict allait tomber.

Je respirais à nouveau. Les résultats n'étaient pas catastrophiques bien au contraire, cela semblait moins grave que prévu. Ils allaient tenter un traitement médicamenteux. Même si cela ne m'enchantait guère... Je préférais tenter cette solution avant de la voir sur la table d’opération. Dans tous les cas, ces jours n'étaient pas en danger et c'était le principale! Le sourire venait de réapparaitre sur notre visage. J'embrassais Paul avec douceur et quittais la pièce. Mon estomac criait j'avais besoin de manger ou de boire quelque chose. Je sortais de la chambre et soupirais de soulagement. J'avais l'impression de voir la fin du tunnel même si ce n'était pas encore gagné ! Je remarquais des pas dans mon dos, je me retournais : c'était Bonnie. Elle me serra dans ses bras, j'avais tellement rêvé de ce contact ! Je lui offris un sourire :

_" Le médecin vient de passer, on a de bonnes nouvelles c'est déjà ça ! On devrait pouvoir la ramener à la maison dans la semaine ! C'est moins grave que prévu ! Oh si tu savais comme je suis soulagée ! "

J'avais l'impression qu'un gros poids venait de s'enlever de mon estomac. Je n'attendais vraiment pas une si bonne nouvelle ! Nous allions enfin pouvoir vivre une vie de famille normale ! Comme nous en rêvions depuis quelques semaines :

_" Je vais boire un café... sinon je vais m'écrouler ! Je ne fais que bailler alors qu'elle elle dort ! On va la laisser tranquille tu pourras la voir ensuite ! "

J'entrainais ma soeur dans les couloirs de l'hôpital que je connaissais par coeur jusqu'à la machine à café du rez de chaussée. Je mis en route une boisson chaude et acheté un gâteau au distributeur avant de m'asseoir à une table. Le coin "repos" semblait désert...

_" Et toi ? Comment vas tu ? "


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 187
▌SAY CHEESE : /
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/04/2011


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   Sam 14 Juil - 15:24



« little sunshine of my life »
feat. Théodora E. Sanchez


Aëlys est un ange, j'en suis persuadé. Depuis sa naissance, tout était différent. Elle était bénéfique dans nos vies. C'est vrai, très peu de temps avant sa naissance, sa mère et moi on s'est réconcilié et franchement, quand j'ai appris ce qu'elle avait fait. Je n'aurais jamais pensé que je lui aurais pardonné. Seulement c'était ma sœur et on était proche. Je savais qu'au fond elle avait ces raisons, elle ne voulait pas me faire souffrir, mais plutôt m'ouvrir les yeux. Puis même ma sœur me manquait de trop.

J'essayais de soutenir ma sœur du mieux que je pouvais. J'essayais de rester optimiste. Je savais qu'Aëlys était une battante tout comme sa mère et qu'elle allait s'en sortir. Je m'en voulais un peu de ne pas voir ma sœur plus souvent seulement de l'avoir au téléphone. J'avais voulu passer il y a une semaine, mais depuis l'épisode du père de Liam, j'avais bien du mal avec l’hôpital, mais je devais faire un effort. D'ailleurs quand j'avais regardé ses murs blancs, ça me donnait des frissons. Je ne voulais pas fermer les yeux, car je savais que j'allais revivre la scène. Au service pédiatrie, c'était un peu plus colorée, c'était mieux, c'était sans doute pour les enfants qui passaient leur vie ici. Ils sont tellement innocents, ils ont besoin de voir la vie en couleur. Quand je trouvais ma sœur, je la serrais tellement fort, cela me faisait réellement du bien. Je me sentais moins seule. « Le médecin vient de passer, on a de bonnes nouvelles c'est déjà ça ! On devrait pouvoir la ramener à la maison dans la semaine ! C'est moins grave que prévu ! Oh si tu savais comme je suis soulagée ! » je la regardais et je ne pus m'empêchais d'avoir des larmes de joies. Je hais le fait d'être enceinte, rien que pour ça, les émotions sont intensifiées. J'essuyais bien vite mes larmes pour éviter de faire pleurer ma sœur. « Si tu savais comme je suis contente pour vous, je te l'avais dis, que ta petite puce était une battante. » un petit sourire sur mon visage, je me contrôle, sinon je pourrais n'importe quoi tellement je suis heureuse. Bondir de joie, crier, non, on est dans un hôpital, les patients ont besoin de calme. C'était vraiment géniale, enfin une bonne nouvelle.

« Je vais boire un café... sinon je vais m'écrouler ! Je ne fais que bailler alors qu'elle elle dort ! On va la laisser tranquille tu pourras la voir ensuite ! » j'acquiesçais ensuite, elle n'avait pas bonne mine en même temps ça se comprend. Je ne pouvais qu'imaginer qu'il ne dorme presque pas de la nuit, qu'ils sont toujours sur le qui vive, à force, cela en devient épuisant. Je pris ma sœur par le bras et on se dirigea vers la cafétéria, on passa devant les enfants plus grand qu'Aëlys et bien malade, sérieusement, les voir brancher, ça me faisait réellement mal au cœur. J'espérais que mon bébé ne me fasse pas ça, parce que honnêtement, je ne sais pas si je pourrais survivre. Je ne sais pas si je pourrais être comme toutes ses mamans dans la chambre de leur enfant à attendre un miracle. Je me sentirais tellement responsable.

On arriva ensuite devant une machine à café ainsi qu'un distributeur, je pris un gâteau et un café, je profitais du fait que Liam n'était pas là, parce que souvent il me faisait la morale avec les cafés que je prenais. Il me disait que ce n'était pas bien, ça pouvait compliqué la grossesse mais sérieusement, je ne pouvais pas arrêter comme ça. Je m'assis en face de ma sœur, il ne semblait y avoir presque personne, c'était super. « Et toi ? Comment vas tu ? » me demanda alors ma sœur, je tournais mon café, je ne savais pas trop si le moment était bien choisi pour lui dire. Je la regardais un instant dans les yeux en disant « Tu ferais mieux de bien t'asseoir confortablement Théo a ce que je vais te dire, de toute façon, je ne pourrais pas te le cacher plus longtemps. » je continuais de tourner mon café avec une certaine appréhension, autant être franche maintenant et profiter qu'il n'y ait personne. J'avais un peu peur de la réaction de ma sœur. « Tu te rappelles de Liam ? Le type que j'ai rencontré à une soirée et qui m'a fait du rentre dedans et qui était plutôt lourd ? Ben.. Y'a un mois, j'ai couché avec lui, j'étais tellement ivre que j'ai des trous noirs, je ne me sentais pas trop bien, le fait que je n'allais rien construire sans doute... Y'avait trop de chamboulements dans ma vie, le fait de te voir devenir maman et tout. » je marquais une pause pour respirer, c'est là ou il y a un moment fatidique, je n'osais pas regarder ma sœur dans les yeux. « Je suis enceinte, enceinte d'un mois, je l'ai appris la semaine dernière, j'ai directement averti Liam.. On s'est un peu embrouillé dans le Starbuck, mais résultat, on le garde, même si moi, je ne suis pas sur, j'ai peur.. » déjà il fallait qu'elle encaisse ça. Je la regardais doucement, en guettant sa réaction, tout est si.. soudain. Liam le mec sur qui je n'aurais pas parié au tout début, le mec avec qui je ne me voyais pas... Je lui laissais déjà digérer la pillule avant d’enchaîner à nouveau. « Mais c'est pas tout, je te laisse digérer ces nouvelles avant de te dire la suite. » Je regardais un peu autour de moi, il n'y avait pas l'air d'avoir grand monde. Tant mieux, j'ai pas envie que tout le monde soit au courant de ma vie.



créée par Matrona


_________________

.•°¤ Mags&tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

Achètes toi un rang (a)
Achètes toi un rang (a)

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 15
▌HUMEUR (: : Maman Heureuse & Amoureuse
▌SAY CHEESE :
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 12/07/2012



● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   Mar 17 Juil - 12:49




Bonnie & Théodora

« Viens voir la petite Aëlys »


Je ne devais ressembler à rien... J'avais la peau très pale comparé à d'habitude, des cernes sous les yeux, et les cheveux attachés à grande vitesse en un espèce de chignon. Ce n'était pas des moments faciles à vivre, j'allais l'impression d'être cantonné à l'hôpital et de ne pouvoir en sortir. Mes pas me ramenaient toujours vers ma fille. Moi qui avais longtemps douté de mes capacités à être mère, je n'avais plus vraiment de doute : oui j'allais être une bonne mère, peut-être pas parfaite mais j'allais tout faire pour !

J'étais contente de serrer Bonnie dans mes bras. J'avais besoin d'elle, mais il faut dire que je n'avais pas vraiment eu de temps à lui consacrer dernièrement ! Je ne l'avais appelé que deux ou trois fois pour lui donner des nouvelles mais rien de plus. Elle avait aussi sa vie à mener de son côté et j'avais toujours l'impression idiote que j'allais l'embêter. Mais elle était là et j'avais un peu de temps à lui consacrer et j'étais plus d'humeur à parler étant donné que les choses semblaient s'arranger pour mon petit bébé. Je lui annonçais la bonne nouvelle sans vraiment y croire, c'était plus du soulagement mais je ne serais réellement rassuré que lorsque j'aurais le droit de la ramener à la maison avec Paul et moi.
Bonnie eut des larmes de joies j'eus un petit sourire. J'avançais un peu et la serrer brièvement dans mes bras :

_" Ne pleures pas ! J'ai pas mes lunettes de soleil et je ressemble assez à un monstre sans avoir besoin d'avoir les yeux rouges ! "

Je l'entrainais à travers les couloirs pour aller prendre un café et pouvoir parler tranquillement. La pédiatrie était un endroit calme et les enfants avaient besoin de repos et c'était pour moi hors de question de troubler ces moments. Elle me prit par les bras, qu'est ce que j'aurais fais s'il elle n'était pas là... Si elle aurait continué à m'en vouloir... d'un autre côté c'est ce que je méritais ! Je marchais regardant droit devant moi. Je détestais ce couloir, ces enfants malades, c'était insupportable pour moi ! Je vivais un cauchemars et pourtant les médecins m'avaient immédiatement rassuré en me disant qu'elle allait s'en sortir même s'il fallait recourir à l'opèration... Eux n'avaient pour certains que très peu de chances. Je fus soulagés lorsque nous débarquions dans l'endroit de repos.

J'achetais un chocolat et un gâteau. J'étais droguée au café depuis quelques jours et son goût commençait à sérieusement me dégouter, je ne sais pas si je pourrais un jour en boire à nouveau sans y être forcé. Je m'assois tranquillement. Je lui demandais de ses nouvelles, elle me demanda de bien m'asseoir. Je commençais à avoir une légère appréhension, me regard la transcrit certainement sans problème. J'étais trop fatigué pour cacher mes émotions. J'avais peur que ce soit grave, comme si le sort s'acharnait sur nous.

_" Qu'est ce qui se passe ? C'est pas cool de jouer avec mes nerfs. "

Venant de Bonnie je m'attendais à tout et à n'importe quoi. Elle me faisait souvent marcher ainsi avant de dire une bêtise mais cette fois je voyais bien que ce n'était pas le cas. Je bus une gorgée de chocolat alors qu'elle tournait son café. Enfin elle se décida. Elle me parla de Liam, je hochais la tête brièvement. Je me souvenais à peine de son visage mais j'en avais déjà entendu parler... Bref elle avait couché avec lui, ça ce n'était pas spécialement un scoop ! La suite par contre c'était autre chose. Bonnie était enceinte... Ce serait mentir que de dire que je m'y attendais... Parce que là j'étais carrément sur les fesses ! Ce n'était pas tellement le genre de Bonnie, si l'on peut dire au vu de son ancienne relation avec l'autre imbécile. Je n'en revenais pas, je restais là la bouche entrouverte, avant de reprendre mes esprits :

_" Là je sais pas trop quoi te dire... Je suis heureuse pour toi si c'est ce que tu veux ! Tu as peur et crois moi c'est totalement normale ! Moi j'ai totalement paniqué alors c'est pour te dire ! Je serais là pour toi quoi que tu décides de faire... même si tu souhaites devenir une énorme baleine tel que je l'ai été avant de redescendre au phoque ! "

Je lâchais un sourire. Je trouvais ça génial qu'elle soit elle aussi futur maman ! Elle méritait d'avoir des enfants, d'être heureuse et d'oublier totalement sa vie passé... Et moi il allait falloir que je rencontre Liam pour lui mettre mon pied dans les fesses, qu'il sache à quoi s'attendre si les choses tournent mal ! Je lui attrapais les mains. J'avais envie de bondir ! Que de bonnes nouvelles en espérant que ça ne soit que le début !

_" Et ce n'est pas tout... Tu as une vie bien remplie dis moi ! "

fiche par century sex.



_________________

❝ Can you imagine ? Its my Sweet Fairytales. ❞
UNDERCONSTRUCTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome



avatar

the queen of the kingdom
the queen of the kingdom

Who rocks ?

▌NOMBRE DE MESSAGES : 187
▌SAY CHEESE : /
▌A NEW-YORK DEPUIS LE : 22/04/2011


YOU & ME:
MY RELATIONSHIPS::


● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   Jeu 9 Aoû - 3:29



« little sunshine of my life »
feat. Théodora E. Sanchez


« Ne pleures pas ! J'ai pas mes lunettes de soleil et je ressemble assez à un monstre sans avoir besoin d'avoir les yeux rouges ! » m'a répondu ma petite sœur, j'avais besoin de l'étreinte qu'elle m'offrait, je la serrais à nouveau dans mes bras. J'eus un petit rire léger. J'étais vraiment ravie que la situation s'améliore, si la petite n'aurait pas réussi à survivre ou que cela aurait été beaucoup plus grave. Je ne sais pas si j'aurais gardé ce bébé, mon bébé. J'aurais eu trop peur que la situation se répète. Je me sentirais beaucoup trop coupable de lui avoir infligé une maladie dès sa naissance même si on ne prévoit pas ces choses là. Théo n'aurait pas eu à se blâmer mais pourtant dans la tête des parents, cela doit être une sacré remise en question. Pour l'instant, je ne pouvais que compatir à la situation de ma sœur, parce que je ne savais pas ce que c'était même si ça m'a profondément affecté mais de voir un arc en ciel derrière les nuages me faisaient terriblement du bien. « Arrête de dire ça, t'es la plus belle des mamans et la plus merveilleuse, t'es pas un monstre ! » je lui fis un sourire sincère et qui se voulait aussi rassurant parce que c'était la vérité. Qu'elle ne prenne pas soin d'elle durant ses dernières semaines, personne ne pouvait lui en vouloir. C'était tout a fait normal.

On arrivait ensuite dans le coin repos. Là ou les parents viennent se « détendre » et encore c'est un bien grand mot. De voir certaines petites filles chauves me faisaient mal au cœur pour elle. Je ne pouvais qu'imaginer leur douleur et celle de leur proches. J'étais soulagée que ma petite nièce soit sorti d'affaire. J'ai eu peur, mais aujourd'hui, ça allait être terminé, tout comme ces enfants malades, c'est une véritable battante sauf que elle a eu de la chance de s'en sortir. Honnêtement, je pense que si j'étais encore brouillé avec ma sœur à cause d'Erza, dans des moments comme ceux-ci on a besoin de sa famille, si j'aurais toujours eu de la rancune pour elle, j'aurais quand même fait une trêve pour la réconforter, même lui pardonner. La vérité c'est que pendant les mois où on ne se parler pas, notre complicité me manquait, ma sœur me manquait. Je me rappelle encore quand elle a débarqué dans mon appartement et qu'elle m'a annoncé qu'elle était enceinte, j'ai étais vraiment ravie pour elle et pas trop envieuse, même si j'avoue qu'en revenant de Paris, je m'attendais à tout sauf qu'elle me dise qu'elle allait avoir un bébé. Mais la vie nous réserve souvent beaucoup de surprise.

Je lui ai avoué la moitié de toute l'histoire, je jouais cartes sur table avec ma sœur qui était complètement sur le cul -pardonnez moi l'expression- avec ce que je viens de lui annoncer. En même temps venant de ma part, c'était si.. soudain. Je n'avais pas pour projet d'avoir un enfant maintenant mais de remonter doucement la pente de mon divorce et de faire le point sur ma vie ensuite pour redémarrer à zéro. Avec un enfant, c'est clair que ma vie allait changer. « Là je sais pas trop quoi te dire... Je suis heureuse pour toi si c'est ce que tu veux ! Tu as peur et crois moi c'est totalement normale ! Moi j'ai totalement paniqué alors c'est pour te dire ! Je serais là pour toi quoi que tu décides de faire... même si tu souhaites devenir une énorme baleine tel que je l'ai été avant de redescendre au phoque ! » je souris à sa remarque. Une baleine, elle était magnifique, la grossesse lui allait très bien. C'est vrai, elle avait l'air rayonnante, épanouie au tout début. Enceinte, j'aimerais bien lui ressembler mais je me pose beaucoup trop de questions. Mon bébé sera un stressé de la vie, comme moi. Encore huit mois au maximum à attendre et à me voir me goinfrer de chantilly et de glace, de tout ce qui est calorique, la grossesse, ça pourrait être pire. En attendant à la vue d'un cornichon ou d'une cigarette, je vomis littéralement mes tripes. « Arrête de dire n'importe quoi, t'es pas un phoque, t'es magnifique, t'as plus de forme, ça te va très bien Théo, ça te fait pas de mal quoi puis si tu te trouves trop grosse, avec Aëlys à la maison, tu vas en reperdre. »

Un sourire sur mon visage. Je replaçais une mèche qui me gênait puis je laissais mes mains dans celle de ma sœur. Je la laissais digérer ses nouvelles, c'était déjà un grand changement, moi-même, je n'y croyais pas. Il y a encore un mois, j'étais complètement paumé, je ne savais même pas si j'allais être en vie le lendemain. Là, il fallait que je planifie les 21 années prochaines de ma vie en neuf mois sans savoir ce que le destin me réserve, c'est vraiment difficile. « Et ce n'est pas tout... Tu as une vie bien remplie dis moi ! » me sortit ma sœur, je la regardais avec un petit sourire, elle n'avait pas tort pour le coup, bien que j'aimerais qu'elle ne soit pas aussi remplie, elle est bien trop éprouvante. D'habitude, il ne se passait jamais rien et là, tout arrive. Une semaine sans répit. « Crois-moi, j'aimerais qu'elle ne soit pas aussi remplie. J'aimerais qu'il ne se passe presque rien, comme tout le monde. » je marquais une courte pause avant de continuer « Donc, je l'ai dit à Liam, il a directement voulu assumer, il est conclu entre nous que durant le temps de la grossesse, je reste chez lui, au cas où il m'arrive quelque chose mais les gens écoutaient tout ce qu'on disait, il m'a embrassé, c'était vraiment bizarre, mais c'était juste pour qu'on nous laisse tranquille. On est parti acheter ce qu'il fallait pour refaire sa chambre d'amis, pour moi, sauf que l’hôpital a appelé son père a eu un problème. On a accouru là-bas. J'ai rencontré son père, quelque de charmant. Liam nous a rapporté une boisson et en une fraction de secondes, sans même que j'ai eu le temps de dire ouf, tout s'est passé, son père a fait un arrêt cardiaque, devant mes yeux et ceux de son fils, c'était tout bonnement horrible. Liam était effondré, il est maintenant orphelin, je ne savais pas quoi faire. J'ai du prendre sur moi, pour notre bébé parce que je pense que maintenant, Liam le veut à tout prix. » quand je parle de cet épisode, j'ai encore les larmes aux yeux. Je suis humaine, voir quelqu'un même si je ne le connais pas mourir devant mes yeux, ça choque. « On est rentré ensuite chez lui, il a pris un whisky, sans un mot. Puis il s'est approché de moi, il m'a dit qu'il avait des sentiments pour moi. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir perdu son père qui m'a poussé à me dire ça. Je pense qu'après Erza, je mérite vraiment d'être heureuse Théo, mon bébé aussi. Alors Liam et moi on est... ensemble. Même si j'ai peur qu'un jour son ex revienne dans sa vie, j'ai peur qu'Erza revienne dans la mienne. Je veux préserver mon enfant d'eux. Liam me dit qu'il ne pense plus à elle depuis qu'il me connaît, mais j'ai la trouille parce qu'elle le connait mieux que personne, et mieux que moi. Je ne sais pas si j'ai pris les bons choix, ma relation avec Liam est fragile, j'ai pas encore totalement confiance mais je sais que je commence déjà à avoir quelques sentiments pour lui et à m'attacher, c'est ça le pire. » je baissais alors les yeux. Un deuxième échec, je ne serais pas prêt à supporter cela.


créée par Matrona


_________________

.•°¤ Mags&tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
Welcome

Contenu sponsorisé




Who rocks ?




● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


MessageSujet: Re: Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viens voir la petite Aëlys ◮ théodora :3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Ville :: ♔ Medical Center-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit